ENG
/
DE
2020

Suivi de déformations dans des interfaces multiphasiques

Etudier des déformations de microstructures au niveau d’interfaces multiphasiques

2020
Suivi de déformations dans des interfaces multiphasiques
Institut GEM - Ecole Centrale de Nantes
INDUSTRIE(S)
EXPERTISE(S)
PARTENAIRE(S)

Pour étudier des déformations de microstructures au niveau d’interfaces multiphasiques dans les sols et matériaux granulaires, l’Institut GEM de l’Ecole Centrale de Nantes a récemment acquis une machine biaxiale couplée à un système de pilotage et de suivi optique par imagerie, développé par R&D Vision.

Notre système d’acquisition d’images est composé de 6 caméras fournies par STEMMER-IMAGING formant 3 couples observant des champs de quelques dizaines de mm² de chaque côté de la machine :

-          2 caméras JAI 5Mégapixels @ 250 i/s

-          2 caméras Vieworks 12Mégapixels @ 180 i/s

-          2 caméras Vieworks 50Mégapixels @ 30 i/s

Notre logiciel HIRIS couplé à une station d’acquisition performante intégrée par nos soins gère l’ensemble des acquisitions en ‘Direct to Disk’ jusqu’à un débit de 4.2Go/s pendant plus d’une heure. Grâce à la capacité de stockage de 19To de la station, des acquisitions peuvent être réalisées pendant plusieurs jours.

L’horloge de cette station est synchronisée à celle pilotant la machine biaxiale afin de corréler les images et les données acquises par cette dernière et d’éviter ainsi une dérive temporelle. Notre logiciel IOTool couplé à HIRIS gère cette synchronisation et pilote également les changements de cadence via la numérisation de signaux externes en cours d’acquisition.

Afin de limiter les perturbations extérieures, l’ensemble du système est installé sur une table optique anti-vibrations STANDA proposée par OPTON-LASER. Pour assurer un positionnement micrométrique, chaque caméra est ensuite montée sur un système optomécanique motorisé XYZ avec rotation à 360° ZABER distribué par PHOT’INNOV.